L’agglomération de Laval a été choisie par le groupement familial les Ateliers FIM, pour accueillir et créer un nouveau site de fabrication de maroquinerie de luxe. Laval Economie et Solutions&co, les agences de développement économique de Laval Agglomération et de la Région, se sont mobilisés depuis plusieurs mois pour faciliter la concrétisation de ce projet, notamment pour la recherche d’un site industriel et le recrutement.

Un nouveau site industriel au coeur de l’agglomération et une campagne de recrutement pour former des demandeurs d’emploi et accueillir de nouveaux talents

Pour répondre à la nécessité d'une mise en production rapide, l’activité va démarrer au cours du premier semestre 2022 dans un atelier en location, avant d’entamer à moyen terme la construction d’un ensemble immobilier dédié sur la ZA de la Motte Babin à Louverné, qui détient le label « site industriel clé en main » (qui est attribué à des zones propices à l’installation dans des délais fiables et maîtrisés, de nouvelles activités industrielles).

Pour le lancement de l’activité, un programme de recrutement d’une quarantaine de professionnels est envisagé. À terme, ce nouveau site aura vocation à accueillir 250 « artisans », terme utilisé pour qualifier les employés qui deviennent de véritables spécialistes du travail du cuir. « La croissance de nos donneurs d’ordre requiert la mise en place d’un nouveau site de fabrication de maroquinerie de luxe sur l’année 2022. Ce site devrait, d’ici 6 ans, être composé de 250 salariés. Étant donné la spécificité technique du métier, l’ensemble des collaborateurs recrutés seront à former. Pour cela, l’entreprise va mettre en place un parcours de formation avec Pole Emploi et la Région des Pays de la Loire à destination des candidats, qui devraient être à 90% des demandeurs d'emploi » explique le dirigeant.
« Concernant le choix de l’emplacement, Laval offre un positionnement stratégique vis-à-vis de nos autres sites déjà existants, une proximité avec Paris et des connexions facilitées pour les relations avec les donneurs d’ordre, un bassin d’emploi dynamique et un territoire attractif pour accueillir de nouveaux talents », précise-t-il.

Le pôle maroquinerie de ce groupement familial compte déjà 3 sites en Bretagne et 1 site dans les Pays de Loire ce qui représente, pas loin de 600 emplois. Pour lancer la campagne de recrutement et faire découvrir ce métier, peu présent sur l’agglomération de Laval, l’entreprise a participé à La Semaine Laval Emploi, du 11 au 15 octobre 2021. Par la suite, Laval Économie poursuivra sa mission de mise en relation des partenaires de l'emploi pour accompagner l’entreprise dans ses objectifs de recrutement.

L’essor impressionnant de la maroquinerie

Berceau historique de la chaussure, les Pays de la Loire connaissent aujourd’hui une croissance des entreprises de la maroquinerie, notamment celles dédiées au marché du luxe, dont les emplois augmentent en moyenne 6 fois plus rapidement que l’ensemble de l’emploi salarié régional.
Le moteur de cette création d’emploi repose bien souvent sur la tendance porteuse du marché du luxe qui permet aussi à la région de voir ses emplois progresser dans la confection via la sous-traitance pour des maisons de haute couture.