L'entreprise SERMOP inaugure mi-juin ses nouveaux locaux fruits d'investissements immobiliers et productifs pour permettre à l'entreprise de continuer sa croissance. L'occasion de vous présenter cette entreprise familiale spécialisée dans l'usinage de précision.


Une entreprise familiale


SERMOP est une entreprise familiale bien cachée dans la zone des Alignées à Laval. Créée en 1989, elle emploie 11 personnes. A l'origine tournée vers l'automobile et la téléphonie, l'entreprise s'est spécialisée dans la fabrication de pièces unitaires. Jean-François Vaillant a pris la suite de son père en 2001 avec sa femme. "Nous avons élargi nos secteurs d'intervention, et nous sommes aujourd’hui en capacité de produire des petites et moyennes séries. Nous avons des clients industriels sur des marchés de niches dans des secteurs très diversifiés, de l’automobile au secteur agricole en passant par l’électronique. " Jean-François nous accueille dans un bâtiment flambant neuf. "C'est la seconde fois que nous agrandissons le bâtiment. Depuis 2010, notre CA augmente de 20% tous les ans et notre développement nous a amené à acquérir de nouveaux équipements et à augmenter nos effectifs. Nous avions optimisé un maximum mais nous arrivions à saturation, nous avons donc poussé les mûrs et en avons profité pour investir pour l'avenir !"
Si l'entreprise connaît une situation saine et stable, l'activité a connu des années dificiles, notamment entre 2008 et 2010 avec une baisse de 45% du CA. "Notre trésorerie était à 0. Heureusement, nous avons été soutenu par un partenaire bancaire. "


Investir pour l'avenir


Pour ses récents investissements, Sermop a été accompagnée par le Conseil départemental sur l'aide à l'immobilier, la Région dans le cadre d'un dossier "500 projets" via la CCI et Laval Développement avec le FIPEE. "Des aides qui nous ont permis d'améliorer nos conditions de travail et d'investir pour l'avenir." L'avenir, Jean-François y songe déjà "Notre profession se porte plutôt bien même si le climat est de plus en plus incertain. Nous manquons de visibilité et les délais de production sont de plus en plus courts. Malgré cette incertitude, il nous faut continuellement investir pour rester dans la course ! »