Samia Soultani-Vigneron

Vous êtes l'élue en charge des questions d'Emploi pour Laval Agglomération, pouvez-vous dresser un état des lieux de la situation actuelle de notre territoire ?

Nos entreprises, comme dans beaucoup de territoires, souffrent du climat économique national. Pour autant, notre situation reste relativement privilégiée par rapport au reste de la France. Ainsi, l'Agglomération connaît depuis un an, un recul du nombre de demandeurs d’emploi :-1,1% au 30 septembre 2014, soit 8,2% de la population active, dont plus de 70% de résidants lavallois. Malgré cela, la situation reste tendue dans certains quartiers. Saint Nicolas, Les Pommeraies, Les Fourches à Laval et le quartier du Lac à Saint-Berthevin concentrent des difficultés importantes. De même, le chômage de longue durée et celui des seniors progressent.
Paradoxalement, nous avons la chance d'avoir des entreprises qui recrutent. Pourtant, des postes ne trouvent pas preneur. C'est le cas, en particulier dans le secteur industriel ou dans l’informatique. Il y a un réel problème d'adéquation entre les postes proposés et les compétences offertes. Le rôle de Laval Agglomération est de faciliter la rencontre entre les besoins de compétences de nos entreprises et les demandeurs d'emplois de notre territoire.


Quelle réponse apporter à ce phénomène ?


Je suis convaincue que la réponse doit être collective et locale. La dégradation de la situation de l’emploi nécessite aujourd’hui des mesures partagées par le plus grand nombre d’acteurs : élus, entreprises et partenaires de l’emploi. C’est dans cet esprit que nous animons avec Yannick Borde, la Commission Economie, Emploi et Cohésion Sociale de Laval Agglomération et c'est aussi dans ce sens que travaille le service Emploi de Laval Agglomération. Il est aussi nécessaire que l'on anticipe les besoins en formation. Le service Emploi oeuvre avec ses partenaires, en particulier Pôle Emploi et le Conseil régional, pour mettre en place des actions de formation qui répondent aux besoins des entreprises.


Quels sont les outils mis en place par Laval Agglomération pour faciliter cette rencontre entre offres des entreprises et candidats ?


Il y a bien sûr les Rendez-vous de l’Emploi dont l'objectif est de mettre en relation directe les entreprises qui recrutent et les demandeurs d'emploi. A l’heure où les recrutements se font de plus en plus via Internet, c’est une chance pour les candidats de rencontrer directement les entreprises et de tenter leur chance en face à face. La 14ème édition, fin novembre a permis de mettre en relation 65 entreprises, 16 centres de formation et près de 2 000 candidats. Cela représente près de 3 000 entretiens. Si nous nous basons sur les éditions précédentes, le nombre de recrutement à l'issue de ces rendez-vous avoisinera les 70.
Autre exemple de dispositif mis en place, "Nos Territoires ont du Talent", en lien avec le Conseil général : il s’agit de permettre à des jeunes d’être parrainés par un cadre d’entreprise. Ce dispositif s’adresse à des jeunes diplômés Bac + 3 issus de milieux modestes résidant en Mayenne. Sur les 36 jeunes accompagnés en 2014, 10 ont trouvé un emploi.
Par ailleurs, Laval Agglomération travaille à la mise en place d'un portail numérique permettant de donner de la visibilité aux entreprises locales et à leurs besoins de recrutement en direction de tous ceux qui recherchent un emploi sur le territoire.

Voici des outils parmi d’autres, que nous souhaitons voir perdurer et se développer. Le service Emploi de Laval Agglomération mène à ce sujet un travail de fond et souvent au cas par cas, en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés.