RECRUTEMENT / À la conquête des chercheurs d'emploi parisiens

Depuis la création de la mission attractivité des compétences au sein du service emploi de Laval Agglo, il y a un an, de nombreuses actions ont été menées pour attirer des nouvelles compétences sur le territoire et ainsi répondre au besoin des entreprises locales qui peinent à recruter. La dernière action phare a été la représentation de notre destination emploi au salon du travail et de la mobilité professionnelle. Un franc succès qui reste à convertir en emplois sur notre bassin de vie.

 

Une offre structurée qui porte ses fruits

 

Le constat est clair : le taux de chômage extrêmement bas entraîne une pénurie de profils disponibles alors qu'ailleurs les compétences que l'on recherche peuvent être dans des situations de chômage ou de volonté de mobilité. Comment faire pour les attirer ici?

Le rôle des 2 chargées de mission du service emploi, qui ont rejoint l'équipe de Laval Économie depuis le 1er janvier, est d'aller chercher ces personnes, d'être l'interface entre les entreprises et les candidats ainsi que d'accompagner ces derniers dans leur mobilité (emploi du conjoint, logement, garde et scolarisation des enfants…).

Concrètement, en 2018, le partenariat avec Pôle Emploi a permis des actions auprès de demandeurs d'emploi à Troyes, Chalons en Champagne, Montreuil et Aubervilliers. Le service a été proposé lors de salons au Mans et à Nantes. Des mailings ciblés centrés sur les compétences recherchées ont été envoyés et une intervention a été réalisée sur un site de Lactalis extérieur au département. Des partenariats ont également été mis en place avec des cellules de reclassement et des cabinets de recrutement

 

Les résultats de la phase expérimentale sont positifs et ont permis de décider le déploiement de cette mission. En 2018 :

- 111 personnes accompagnées dans leur projet de mobilité

- 47 emplois pourvus

- 42 familles implantées soit 91 personnes (dont 35 enfants)

 

Plusieurs portes d'entrée

 

Un candidat recruté directement par une entreprise peut être orienté vers les chargées de mission pour être accompagné dans sa mobilité. Au-delà de lever les freins et donc de fidéliser les collaborateurs, c'est aussi une valeur ajoutée pour l'entreprise, en terme d'image vis-à-vis du candidat, d'intégrer cette offre de service à leur processus de recrutement.

 

Des candidats à la mobilité peuvent aussi transmettre leur CV directement aux chargées de mission lors de salons, rencontre via pôle emploi… ou en passant par le site www.travailleretvivre-laval.fr. Ceux-ci sont qualifiés et spécifiquement transmis aux entreprises qui recherchent ces profils.

 

En savoir plus

 

Des outils de promotion du territoire au service des entreprises

 

Inciter à venir travailler sur le territoire c'est aussi inciter à venir y vivre. Si les entreprises sont à même de faire la promotion de leur propre structure, il est important de leur fournir des supports pour faire la promotion de notre bassin de vie, permettant ainsi aussi un langage commun.

 

 

 

Le premier outil est le site www.travailleretvivre-laval.fr destiné aux candidats venant de l'extérieur, qui sera prochainement complété par un blog où les habitants (nouveaux ou pas) pourront partager leur expérience, leurs découvertes… Une signature mail est disponible pour relayer vers le site.

   ou

 

Le deuxième outil est une application en réalité virtuelle avec des contenus en vidéo 360° pour donner à voir les différents aspects de la vie locale. Créé en janvier 2019, il présente pour le moment une visite guidée de Laval et de logements, mais il sera enrichi tout au long de l'année sur toutes les thématiques (culture, sport, communes périphériques, etc.). Une rubrique est également dédiée aux entreprises qui souhaiteraient y intégrer une présentation de leur site.

Laval Économie met à la disposition de ses adhérents* 2 casques Oculus avec l'application pour leurs actions de recrutement ou leur déplacement sur des salons.

Voir un aperçu des premiers contenus : https://www.youtube.com/watch?v=ojLuhJ8jea8&t=13s

 

 

Premier bilan positif de l'action majeure de la rentrée : le salon du travail et de la mobilité professionnelle

 

L'offre structurée, la méthode éprouvée, les équipes opérationnelles, les outils en place… Début 2019 a donc marqué le déploiement de la stratégie avec notamment une action phare au salon du travail et de la mobilité professionnelle.

Ce salon parisien a permis de conforter notre positionnement : faire connaître une destination méconnue où emploi et cadre de vie privilégié font bon ménage et offrir un service d'accompagnement concret et de qualité.

Laval Économie présentait un stand pratique pour offrir du concret au visiteur :  

1/ S'immerger dans Laval grâce à la réalité virtuelle (évidemment!)

2/ Décrocher son nouveau job avec 3 entreprises représentantes de l'économie locale (Thales, Ceva et Seché Environnement), des iPad renvoyant vers les 1000 offres d'emploi en ligne sur www.laval-emploi.fr, une boîte à CV et les chargées de missions de laval Economie en mesure de répondre à toutes les questions sur le marché de l'emploi en fonction des profils.

3/ Être accompagné dans son projet de mobilité.

L'accueil de notre offre a été très positif. 450 CV ont été déposés (là où d'autres grandes villes n'en ont pas récupéré la moitié!). 200 profils ont été identifiés comme prioritaires et sont en cours de traitement.

Deux semaines après le salon, une vingtaine de personne sont déjà en cours de recrutement.

D'ici 6 mois nous serons en mesure de faire le bilan de cette action avec l'ensemble des recrutements qui se seront concrétisés, mais en attendant la balle est dans le camp des recruteurs!

Charge à eux d'adapter leur processus afin d'être agile et capter ces profils parfois très recherchés qui sont susceptibles d'aller ailleurs le cas échéant.

 

* L'adhésion à Laval Économie s'élève à 30 €/an